Penser la loi - Essai sur le législateur des temps modernes.pdf

Penser la loi - Essai sur le législateur des temps modernes PDF

Nos démocraties font des lois en abondance. Mais à force de légiférer, la raison dêtre des lois a fini par nous échapper : souvent, elles répondent à nos attentes immédiates plutôt que de se mettre au service du bien commun. Pourquoi cette inadéquation des lois à lesprit des lois ? Il faut remonter aux grands penseurs de la politique moderne, Montesquieu ou Rousseau, pour le comprendre. Ils ont placé la loi au coeur de laction politique : se gouverner soi-même cest avant tout légiférer. Mais ils nont pas livré le mode demploi de cet acte fondamental. Dautres ont tenté, avec plus ou moins de succès, darmer la loi dun discours de la méthode. Ce livre reconstitue lhistoire de cette ambition prométhéenne : penser le travail du législateur à la fois comme oeuvre de la raison et comme activité empirique. Il revisite la loi des temps anciens et sa métamorphose, à lépreuve de notre modernité politique, en une multiplicité de législations : autrefois le Prince faisait loi, aujourdhui chaque législation nouvelle sincorpore dans tout un système. Nous ne pouvons nier notre dette envers les fondateurs dune science de la législation, écrit Denis Baranger. Il reste que notre usage de la loi doit autant sinon plus aux praticiens du droit - magistrats, avocats, jurisconsultes - qui sont les porteurs dun savoir bâti au fil dune expérience indéfiniment remise sur le métier.

TÉLÉCHARGER

LIRE EN LIGNE

TAILLE DU FICHIER 6.96 MB
ISBN 9782070783403
AUTEUR Denis Baranger
FICHIER Penser la loi - Essai sur le législateur des temps modernes.pdf
DATE 04/03/2020

Penser la loi Essai sur le législateur des temps modernes Denis Baranger . EUR 24,00 Disponible Ajouter au panier. Nos démocraties font des lois en abondance. Mais à force de légiférer, la raison d’être des lois a fini par nous échapper: souvent, elles répondent à nos attentes immédiates plutôt que de se mettre au service du bien commun. Pourquoi cette inadéquation des lois à l