Les Nativités italiennes (1250-1450) - Une histoire dadoration.pdf

Les Nativités italiennes (1250-1450) - Une histoire dadoration PDF

Cet ouvrage est fondé sur la constitution dune série iconographique de 230 scènes représentant la Nativité du Christ, peintes à fresque et sur retable dans les régions centrales de la péninsule italienne entre 1250 et 1450.11 montre que le principal moteur de transformation de liconographie de cette scène narrative réside dans le motif de ladoration, la représentation dune ou plusieurs figures agenouillées priant et adorant lEnfant nouveau-né. Lenquête sur lapparition et le développement de ce motif, dès le début du Trecento, permet de réviser la genèse de lAdoration des bergers et de lAdoration de lEnfant, délucider le rapport de la Nativité à lAdoration des mages ainsi quà la Nativité de Marie, et de préciser les apport de la peinture hagiographique, de saint François dAssise et de sainte Brigitte de Suède notamment, aux principales transformations de la scène. Louvrage propose une histoire iconographique de la Nativité du Christ où le nombre sans cesse croissant dadoratrices et dadorateurs dans la scène (Marie, Joseph, les anges, les bergers, fine et le boeuf, éventuellement les commanditaires) se présente comme des intercesseurs de statut variable, des relais dans limage pour la prière des fidèles devant elle. Ces scènes, dont liconographie est progressivement habitée par les gestes de la dévotion, savèrent des sources visuelles aussi complexes que riches pour la recherche historique. En partant du cas Nativité/adoration dans la peinture italienne entre XIIIe et XVe siècles, on accède plus largement à tout un pan des évolutions spirituelles, esthétiques et sociales dans le rapport dévotionnel aux images.

TÉLÉCHARGER

LIRE EN LIGNE

TAILLE DU FICHIER 9.88 MB
ISBN 9782728314058
AUTEUR Giulia Puma
FICHIER Les Nativités italiennes (1250-1450) - Une histoire dadoration.pdf
DATE 07/05/2020

La Nativité italienne : une histoire d’adoration (1250-1450). 2 Le titre, « La Nativité italienne : une histoire d’adoration (1250-1450) », rend hommage à L’Annonciation italienne. Une histoire de perspective (Paris, 1999) de Daniel Arasse ainsi qu’à sa démarche. Absent de l’iconographie de la Nativité jusqu’à la toute fin du Duecento, le geste de l’adoration – la position de prière qui consiste à se tenir à genoux les mains